English

Restauration de l'habitat du poisson


Restauration de l'habitat du poisson

Les travaux de conservation entrepris par la CNS sont la preuve que l'habitat du poisson peut se renouveler, cependant il est clair que les changements aux rivages peuvent le dégrader. Un habitat aquatique en bonne santé est vulnérable : la coupe d’arbres et de la végétation le long des berges, le glissement excessif de sol dans les cours d'eau et les résidus de tonte de gazon provoquent des niveaux de nutriments nocifs.

La CNS entreprend des projets de restauration de l'habitat du poisson comme par exemple l’ajout de matériaux qui abritent les poissons juvéniles, la plantation de végétation indigène pour créer de l'ombre et oxygéner l'eau, et les ouvrages de stabilisation des berges visant à contrer l'érosion.

Les réussites de la CNS comprennent des projets d’amélioration des zones de fraie du doré jaune à Plantagenet, Chesterville et Spencerville, et la plantation d'arbres, d'arbustes et d'herbes à Greely pour améliorer l'habitat du ruisseau Shields.